Warning: preg_match(): Compilation failed: nothing to repeat at offset 1 in /home/workinpharma/domains/blog.workinpharma.fr/public_html/wp-includes/class-wp.php on line 223

Warning: preg_match(): Compilation failed: nothing to repeat at offset 1 in /home/workinpharma/domains/blog.workinpharma.fr/public_html/wp-includes/class-wp.php on line 224
L’actu de la semaine — Dons et greffes d'organes, centres de vaccination, Perte d'odorat et nez bouché, Levothyrox… - Workinpharma
 

Actualités de la pharmacieCovid-19L'actu de la semaineVaccinVaccinationL’actu de la semaine — Dons et greffes d’organes, centres de vaccination, Perte d’odorat et nez bouché, Levothyrox…

https://blog.workinpharma.fr/wp-content/uploads/2020/06/IMG_0264-1280x717.jpg
Dons et greffes d’organes : l’Agence de biomédecine espère retrouver cette année le niveau d’avant la crise du Covid-19

La baisse des dons d’organes a surtout eu lieu l’an dernier, à cause de la pandémie. Le Covid-19 a absolument concentré la totalité des forces et de la mobilisation des soignants, qu’ils soient médecins ou infirmiers. À l’heure actuelle, l’hôpital public français est en train de se remettre totalement en marche. On peut donc espérer retrouver cette année des niveaux de prélèvements, -et donc de greffes- à peu près identiques à ceux que l’on connaissait avant la crise. Une quinzaine de milliers personnes sont en attente « active » d’un greffon en France. Ce sont des personnes qui, demain, peuvent être greffées si on les appelle. Ces patients sont essentiellement en attente de greffes de rein, mais aussi de greffes de foie, de greffe du poumon ou de greffe du cœur.

 

Lire l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/don-d-organes/dons-et-greffes-d-organes-l-agence-de-biomedecine-espere-retrouver-cette-annee-le-niveau-d-avant-la-crise-du-covid-19_4673803.html

 

Covid-19 : les centres de vaccination seront-ils moins nombreux cet été ?

La vaccination contre le Covid-19 a atteint son rythme de croisière. Mais dans certains centres, on s’inquiète d’une baisse de la demande et du manque de vaccinateurs cet été. Les premières injections sont en nette baisse en France depuis le début du mois de juin. Et avec les vacances d’été, il est difficile d’imaginer que la tendance va s’inverser. Pourtant, certains centres ont quand même choisi de rester ouverts cet été, mais en réduisant l’activité. Des professionnels de santé pensent que les médecins généralistes ou les pharmaciens pourraient prendre le relais, pendant les vacances.

 

 

Lire l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-les-centres-de-vaccination-seront-ils-moins-nombreux-cet-ete_4673251.html

 

Perte d’odorat, nez bouché, difficultés respiratoires : la polypose nasosinusienne, le fardeau d’un million de Français

L’anosmie, ou perte d’odorat, est un symptôme commun du Covid-19, mais également d’une maladie bien moins connue et touchant pourtant 1 million de Français : la polypose nasosinusienne. Due à une inflammation, elle ne se guérit pas mais peut être mieux maîtrisée si elle est traitée tôt. En France, 5% de la population souffrent d’anosmie, la perte d’odorat, et 16% en ont déjà fait l’expérience dans leur vie – dont 3% à cause du Covid-19. Si le Covid-19 est donc loin d’être la cause principale de l’anosmie, la pandémie a malgré tout eu le mérite de jeter un coup de projecteur massif sur la perte de ce sens, souvent oublié.

 

 

Lire l’article : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/orl/perte-d-odorat-nez-bouche-difficultes-respiratoires-la-polypose-nasosinusienne-le-fardeau-d-un-million-de-francais_155116?xtor=RSS-16

 

Levothyrox : l’ancienne formule du médicament sera disponible au moins jusqu’à fin 2022

L’ancienne formule du médicament contre l’hypothyroïdie Levothyrox sera disponible en France au moins jusqu’à la fin 2022, au lieu de fin 2021, a annoncé samedi 19 juin le laboratoire Merck. Cette décision a été prise « en raison de la crise sanitaire et des difficultés que pourraient rencontrer certains patients pour changer de traitement en cette période », explique l’entreprise pharmaceutique. L’Euthyrox est un médicament initialement destiné au marché russe et correspondant strictement à l’ancienne formule du Levothyrox. Merck avait déjà l’an dernier déjà prolongé sa disponibilité jusqu’à fin 2021, au lieu d’arrêter sa distribution en septembre dernier. Plusieurs associations avaient réclamé cette prolongation, estimant que ni la nouvelle formule du Levothyrox commercialisée par le laboratoire Merck depuis 2017, ni aucun des autres médicaments comparables récemment mis sur le marché ne convenaient à certains patients.

Lire l’article : https://www.francetvinfo.fr/sante/medicament/levothyrox-l-ancienne-formule-du-medicament-sera-disponible-au-moins-jusqu-a-fin-2022_4671327.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *