Actualités de la pharmacieCovid-19L'actu de la semaineL’actu de la semaine – Un nouveau vaccins, Dépakine, Vaccins contre la grippe, pic d’épidémie…

https://blog.workinpharma.fr/wp-content/uploads/2020/06/IMG_0264-1280x717.jpg
Un vaccin « efficace à 90 % », selon des résultats préliminaires

La course contre la montre pour trouver un vaccin contre le coronavirus continue. Une bonne nouvelle vient, ce lundi 9 novembre, de celui développé par les laboratoires Pfizer (États-Unis) et BioNTech (Allemagne). Selon eux, celui-ci est « efficace à 90 % » après la première analyse intermédiaire de leur essai de phase 3, la dernière avant une demande d’homologation. 

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a déjà reçu deux séries de données, en cours d’examen, de la part de l’alliance Pfizer/BioNTech, mais pas encore les « données cliniques », dont les laboratoires faisaient état lundi, a souligné une porte-parole du régulateur, basé à Amsterdam. Après l’avis de l’EMA, c’est à la Commission européenne de trancher sur la mise sur le marché d’un vaccin dans l’UE. L’exécutif européen a conclu en septembre un accord préliminaire avec l’allemand BioNTech et l’américain Pfizer pour précommander 200 millions de doses de leur vaccin en préparation, avec l’option d’en acquérir cent millions de doses supplémentaires.

Lire l’article : https://www.lepoint.fr/sante/covid-19-un-vaccin-efficace-a-90-selon-des-resultats-preliminaires-09-11-2020-2400143_40.php#xtor=RSS-289

Scandale de la Dépakine : l’Agence du médicament mise en examen

L’enquête avait été ouverte en 2016. Lundi 9 novembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de Santé (ANSM) a annoncé avoir été mise en examen pour « blessures et homicides involontaires par négligence » dans l’affaire de la commercialisation de l’antiépileptique Dépakine. Cette déclaration fait suite à une convocation devant les juges en charge de l’instruction, précise l’agence dans un communiqué.

L’ANSM affirme prendre « toute la mesure de la souffrance des victimes et œuvre depuis plusieurs années afin de limiter l’exposition au valproate des femmes en âge d’avoir des enfants ». Elle « répondra à toute interrogation de la justice afin d’apporter sa pleine et entière contribution à la manifestation de la vérité ».

Lire l’article : https://www.lepoint.fr/sante/scandale-de-la-depakine-l-agence-du-medicament-mise-en-examen-09-11-2020-2400263_40.php#xtor=RSS-289

 

30 % des pharmacies sont en rupture de stock de vaccins contre la grippe

C’est l’autre sujet majeur qui inquiète les autorités françaises sur le plan sanitaire : l’épidémie saisonnière de grippe arrive, et augmentera la pression que connaissent actuellement les hôpitaux, pandémie de Covid-19 oblige. D’autant que la France semble mal préparée : d’après ce qu’a confié à France Bleu Gilles Bonnefond, président de l’Union syndicale des pharmaciens d’officine (USPO), « 30 % des pharmaciens n’ont plus de vaccin actuellement ».

Le gouvernement a lancé, le 13 octobre dernier, la campagne de prévention contre la grippe saisonnière. 13 millions de personnes doivent être vaccinées cette année, quand seulement 11 millions l’ont été en 2019. Or, « il nous manque actuellement 2 millions de doses, ce qui explique cette pénurie », ajoute Gilles Bonnefond, précisant que « les laboratoires ont choisi d’étaler leurs livraisons plutôt que de les faire en une fois ».

Lire l’article : https://www.lepoint.fr/sante/30-des-pharmacies-sont-en-rupture-de-stock-de-vaccins-contre-la-grippe-09-11-2020-2400190_40.php#xtor=RSS-289

Covid-19 : le pic de l’épidémie est devant nous

 

Ce lundi 9 novembre 2020, Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé (DGS), a fait le point sur l’épidémie de coronavirus. 551 nouveaux décès et 20.155 nouveaux cas ont été recensés ces dernières 24 heures, 4.690 malades graves sont hospitalisés en réanimation et 3.125 dans les autres services, annonce-t-il.

Même si les hôpitaux sont surchargés, les soins sont assurés et « il ne faut pas y renoncer », souligne Jérôme Salomon en rappelant que les consultations sont toujours assurées par les médecins de ville et qu’il est important de continuer à se faire vacciner, à se faire suivre en cas de maladie chronique ou mentale. 

Lire l’article : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-point-presse-de-jerome-salomon_149047?xtor=RSS-16

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires